mardi 15 mai 2018

1 juin à Sommières

L’image contient peut-être : une personne ou plus et texte
Dans le cadre des actions éducatives menées par l'association, Jazz à Junas présente :

LES PETITS LOUPS DE JAZZ À JUNAS DE SOMMIÈRES & LA CHORALE DU COLLÈGE GASTON DOUMERGUE 

Place du marché - Sommières // Gratuit

18h : CHORALE DU COLLÈGE GASTON DOUMERGUE
avec Raphaël Lemonnier piano

Le pianiste Raphaël Lemonnier mène un atelier avec la chorale du collège Gaston Doumergue durant lequel les élèves sont initiés au Gospel, au Jazz et à la comédie musicale. Ce travail vient compléter un EPI auquel la musique, l’histoire-géographie et les arts plastiques sont associés. Les collégiens et les élèves de l’école Li Passeroun présenteront un travail effectué en commun. Unconcert aura également lieu le vendredi 11 mai à 14h au sein du collège.

19h : LES PETITS LOUPS DE JAZZ À JUNAS DE SOMMIÈRES
& THE GOSPEL MASS CHOIR,
avec Joël Rhino chef de choeur

Les élèves de CM2 menés par l’institutrice, Cathy Fossard-Garcia de l’école Li Passeroun poursuivent l’aventure avec Joël Rhino. En effet, l’an dernier, ils ont survolé l’histoire du Gospel et fait un petit tour rapide autour de la chanson française. Forts de cette expérience, ils iront plus loin dans le répertoire gospel et auront la chance d’être accompagnés par le « Gospel Soul Mass choir », une chorale semi-professionnelle lors de la représentation.

Gratuit pour tous !

Jazz in Arles 2018 du 16 mai au 26 mai 2018

JAZZ IN ARLES23e Jazz in ArlesDu mercredi 16 mai 2018 au samedi 26 mai 2018 

Chapelle du Méjan

Dans la continuité des éditions précédentes nous avons le plaisir de vous proposer une approche résolument chambriste du jazz, magnifiée cette année encore par l’excellente acoustique de la chapelle du Méjan.
La programmation de cette 23e édition, engagée, éclectique et ouverte à tous les publics traduit bien la bonne santé du jazz français et de sa nouvelle génération de prodiges.

Se succèderont, dix jours durant, les projets artistiques les plus séduisants :
- le duo Larché / Rousseau, en ouverture, nous dévoilera sa poétique relecture de pièces de Bach ou de Mompou, entièrement revisitées.
- Les trois montpelliéraines du Trio Zéphyr se livreront au mélange des genres (musique du monde, classique, chants populaires ou musique répétitive).
- Après son très beau solo de la précédente édition Élodie Pasquier reviendra nous enchanter avec son tout nouveau projet.  
Guillaume de Chassy, Andy Sheppard et Christophe Marguet rendront un vibrant hommage à une comédienne, chanteuse et femme engagée la légendaire Marlene Dietrich.
- En trio, avec finesse, aisance et bonheur de la mélodie l’éclectique Philippe Mouratoglou fera vibrer les cordes de sa guitare.
- Entre écriture et improvisation, Ikui Doki évoquera, métissée et revisitée, la musique française du début du XXe siècle.
- À Enrico Pieranunzi, maître pianiste en superbe compagnie, reviendra de pérenniser la grande et éternelle tradition du jazz.
- Au final rayonnera la sensuelle complicité de Claudia Solal et Benjamin Moussay, prélude aux excitantes envolées lyriques et libres improvisations du tonique et virtuose Émile Parisien.

Soit de belles valeurs à partager et un beau voyage au travers de la diversité du jazz et de ses réjouissantes déclinaisons.
Voyage auquel nous vous convions, du 16 au 26 mai 2018.
Nathalie Basson & Jean-Paul Ricard


lundi 14 mai 2018

LE SON DU JOUR #265 : AQUARELLISTE COMME JON HASSELL

http://next.liberation.fr/musique/2018/05/14/le-son-du-jour-265-aquarelliste-comme-jon-hassell_1649897
Le son du jour #265 : aquarelliste comme Jon Hassell

Le grand trompettiste et pionnier de l’ambient américain revient le 8 juin avec son premier album de la décennie, «Listening to Pictures».

Jon Hassell a joué à Junas pendant le grand Festival de 2013

mardi 24 avril 2018

Le free jazz emprunte les boucles





Les musiques actuelles fricotent avec bonheur sur les boucles des musiques contemporaines, répétitives, minimalistes. Le free jazz affiche encore de beaux disques devant lui.
Denis Fournier

Denis Fournier/Denman Maroney. Un percussionniste, un pianiste. Deux explorateurs. Unis par le sens de l’aventure. Celui de l’incursion dans les mondes sonores. Denis Fournier (photo ci-dessus) est né en 1954 à Montpellier. Denman Maroney (photo ci-dessous) en 1949, dans le New Jersey (USA). Des barrières, des territoires, les lurons en ont franchies par années-lumières. Des planètes, ils en ont partagées. Celle-ci, baptiséeIntimations, sans doute pas leur dernière vision, nous capte. On reste attentif à leurs transports : à travers le hublot peuvent surgir des univers sans lien avec les répertoires connus. Fournier joue, parallèlement, avec les Chicagoans de l’AACM, des musiques inouïes, dans le cadre du réseau The Bridge. Denman Maroney pratique l’hyperpiano (son propre terme). Il frappe les cordes, gratte avec des barres de cuivre, des blocs en caoutchouc, des bols en alu, etc. Il utilise un système d’harmonie temporelle basé sur la série de nuances. Celui-ci lui permet d’improviser sur plusieurs temps à la fois. Le binôme improvise. Haletant. Label vent du Sud/ Les Allumés du Jazz.

vendredi 13 avril 2018

2018 NEA Jazz Masters

National Endowment for the Arts will honor the 2018 NEA Jazz Masters: club owner, producer, and artistic programmer Todd Barkan; pianist, composer, and educator Joanne Brackeen; guitarist, composer, and educator Pat Metheny; and vocalist Dianne Reeves with a free concert hosted by Jason Moran at The John F. Kennedy Center for the Performing Arts. Performances include Terri Lyne CarringtonNir FelderSullivan Fortner,James Francies, Pasquale Guasso, Gilad HekselmanAngélique Kidjo,Christian McBrideCamila Meza, NEA Jazz Master Eddie PalmieriCecile McLorin SalvantAntonio SánchezHelen Sung, and more. Tickets will be available the night of the concert on a first-come, first-served basis to those in a giveaway line. Patrons who have not reserved tickets in advance are encouraged to arrive from 5:30 p.m. to 7:45 p.m. to receive tickets via the giveaway line. The concert will also be streamed live beginning at 8pm ET at www.arts.gov
L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes souriantes, chapeau, texte et gros plan

Cecile McLorin Salvant sera présente pendant le 2018 Jazz à Vauvert Festival

Gilad Hekselman a joué au Vigan en 2013 avec Jazz à Junas 

jeudi 12 avril 2018

Festival Jazz Le Vigan le 20 et 21 avril 2018












Tarifs par soirée : 25 euros (tarif unique), Gratuit pour les moins de 16 ans, Pass 2 soirs : 40 euros   Bar et petite restauration sur place
Vendredi 20 avril 2018 à 18h00
Stage Vocal
STAGE DE JAZZ VOCAL avec Pascale Gautier, Salle du Cantou (à côté de la Mairie)
Tarif d'inscription : 50€/pers. Tous niveaux, tous public, pas de restriction d'âge
Vendredi 20 de 18h00 à 20h00 et Samedi 21 de 9h30 à 12h30 et de 14h00 à 17h00.
Renseignements et réservation Jazz à Junas : 04 66 80 30 27
Avec Pascale GAUTIER, titulaire du DEM Jazz (les grandes gueules, Llull Noomi), prof de chant au JAM de Montpellier.Le travail portera sur l’interprétation de plusieurs standards dans différents styles (swing, bossa, groove, latino), et l’improvisation (scat, onomatopées). Exercices rythmiques et recherches d’harmonies vocales nous aideront à trouver un langage commun.
(un minimum de 8 inscriptions pour que le stage soit confirmé)

Vendredi 20 avril 2018 à 20h30
Le Vigan, Auditorium du Lycée André Chamson


Francesco Bearzatti (saxophones), Federico Casagrande (guitare)
Le saxophoniste italien Francesco Bearzatti est un musicien important de la scène européenne et française où il officie le plus souvent. Francesco Bearzatti s’est révélé avec le temps n’être pas seulement un saxophoniste à la technique impeccable et au savoir encyclopédique comme en produisent à la chaîne les écoles de jazz du monde entier, mais un musicien authentique, animé d’une curiosité sans limite et d’une personnalité aussi complexe que singulière. En compagnie du guitariste, on retrouvera à l’écoute de ce duo des mélodies chantantes ou nostalgiques, du partage, du jeu, de la folie aussi ! Un duo rare, jubilatoire,lyrique, pétillant de charmes…. parfaitement « Italien » donc !

AMBROSE AKINMUSIRE QUARTET "A rift in decorum"
Ambrose Akinmusire (trompette), Sam Harris (piano, Fender Rhodes), Justin Brown (batterie), Harish Raghavan (basse) 
Ambrose Akinmusire est la star montante du jazz américain actuel, fleuron du label historique Blue Note.
Sa sonorité puissante et poétique ainsi que sa désarmante virtuosité l'ont rapidement propulsé dans la cour des plus grands artistes jazz actuel, réconciliant la tradition du jazz avec la modernité des compositeurs actuels Depuis ses débuts, le trompettiste américain Ambrose Akinmusire poursuit sa quête d'un son parfait, développant son art avec le souci d'une maîtrise technique, mais aussi une curiosité qui lui fait explorer sans cesse de nouveaux effets. Son immense talent lui a permis d'accompagner Herbie Hancock, Wayne Shorter, Joe Henderson et Joshua Redman.Une occasion unique de pouvoir voir sur la scène du Vigan ce grand musicien !



Samedi 21 avril 2018 à 16h30

Le Vigan, Chapelle des Orantes, Hôtel des Orantes
CHAT
"CHAT" spectacle jeune public,Salle Des Orantes, Tarif 5 euros (gratuit moins de 3 ans)
Ferdinand Doumerc (sax et flûte), Florian Domonsant (accordéon), Jean-Marc Serpin (contrebasse)
Lassé des douceurs domestiques, un chat gras et rêveur part à l’aventure sur les toits de Paris. Survivre sous la pluie, trouver seul sa nourriture, affronter de multiples dangers,… l’animal casanier va découvrir tour à tour les joies et difficultés de la vie de chat de gouttière. Chat!, conte musical à la croisée des arts, est une invitation à s’interroger sur les thèmes de la dépendance, confortable et facile, et de la liberté, exaltante mais exigeante.

Tarifs : 5 euros / gratuit moins de 3 ans
Durée 1 heure
Renseignements et réservations Jazz à Junas :04 66 80 30 27









Samedi 21 avril 2018 à 20h30
Le Vigan, Auditorium du Lycée André Chamson

TRIO BAROLO "Casa Nostra"
Rémy Poulakis (accordéon et chant lyrique), Francesco Castellani(trombone et chant), Philippe Euvrard (contrebasse)

Avec leur son unique, entre jazz, opéra et musique du monde, les musiciens du trio Barolo nous embarquent dans un voyage musical autour de la Mare Nostrum de leurs origines. On ferme les yeux, on se sent voyager dans un film de Fellini avec comme seuls bagages, l’émotion, l’humilité, la musicalité et la générosité. Les trois musiciens de Barolo sont taillés pour les rencontres, le partage et le rêve. Très belles émotions en vue !


OMER AVITAL QUINTET "Abutbul Music"

Omer Avital (contrebasse), Alexander Levin (sax ténor), Asaf Yuria (sax ténor et soprano), Eden Ladin (piano, Fender Rhodes), Ofri Nehemya (batterie)








OMER AVITAL QUINTET "Abutbul Music"
Omer Avital (contrebasse), Alexander Levin (sax ténor), Asaf Yuria (sax ténor et soprano), Eden Ladin (piano, Fender 
Parmi les nombreux musiciens israéliens talentueux qui sont apparus sur la scène de jazz du monde au cours des dernières années, Omer Avital se démarque du reste. Il ne fait pas partie de cette vague mais plutôt de ceux qui ont initié. Omer Avital est un pionnier. Contrebassiste au parcours assez atypique et riche : après avoir accompagné les plus grands (de Wynton Marsalis à Brad Mehldau en passant par Kenny Garrett) et avoir étudié à New York et en Israël, il nous présente aujourd’hui son dernier album fait de compositions aux milles influences et nuances, avec la crème de la scène jazz israélienne et new yorkaise. La grande classe internationale.

vendredi 6 avril 2018

CECIL TAYLOR, HAUT DANS LE JAZZ

Inventeur parmi les plus radicaux du free-jazz, le pianiste était perçu par certains comme pourvoyeur d'un boucan assourdissant. Les autres, moins sourds, y auront trouvé comme une extension d’un nom de domaine, le jazz, dont cet iconoclaste a contribué à renouveler la grammaire. Il vient de disparaître, à l'âge de 89 ans.

Cecil Taylor lors du tournage de l'émission «les Grandes Répétitions».

Le pianiste Cecil Taylor vient de nous quitter à l'âge de 89 ans

Cecil Taylor has died. The legendary pianist recently celebrated his 89th birthday. What a legend. What a legacy. He took what Art Tatum started and freed it. That’s a simple description – but it’s how I’ve always heard him.
Taylor – along with Ornette ColemanAlbert Aylerand John Coltrane was one of the towering giants of free jazz – one of the educators and innovators; one of the ones that did the freeing.
There were great free players to come – better players even. But they needed heroes, they needed examples, they needed to know what to do and how to do it. And Taylor – a working pianist since the 1950s was one of the giants of the genre.
And when he played straight – or fairly straight – it was just great in my book too. His album,Love For Sale from 1959 is the first Cecil Taylor that I heard. And I loved it then – and still. It’s not typical by any means. Not when it comes to what Taylor did. But it’s a pleasant, exciting jazz album – it might be something of a sore-thumb in Taylor’s discography but it still works for me. Magnificent playing.

mardi 3 avril 2018

Cinema Utopia à Montpellier le jeudi 12 avril: Du Mali au Mississipi

Séance unique le jeudi 12 avril à 20h en partenariat avec le Festival Jazz à Junas, en présence de Tony Savannah, musicien et conférencier.

DU MALI AU MISSISSIPI

(FEEL LIKE GOING HOME) Martin SCORSESE - documentaire USA 2003 1h17mn VOSTF - avec Corey Harris...
Du 12/04/18 au 12/04/18
Martin Scorsese nous offre un voyage extraordinaire depuis les rives du fleuve Niger, au Mali, jusqu’aux champs de coton et aux arrière-salles bricolées du Delta du Mississipi, retraçant ainsi les origines du blues.

« L’idée de mon film est d’emmener le spectateur en pèlerinage, d’abord au Mississipi, puis en Afrique, en compagnie d’un merveilleux jeune bluesman nommé Corey Harris. Corey n’est pas uniquement un grand musicien, il connaît aussi extrêmement bien l’histoire du blues. Nous l’avons filmé au Mississipi, s’entretenant avec quelques figures de légende encore vivantes, visitant quelques uns des lieux où la musique est néee
« Cette partie s’achève par la rencontre avec le grand Otha Turner… Nous avons aussi eu la chance de filmer le magnifique concert de novembre 2001 à Ste-Anne, Brooklyn, qui fut, je crois, sa dernière apparition filmée.
« Il semblait dès lors naturel de suivre la musique à la trace, en remontant du Mississipi à l’Afrique de l’Ouest, où Corey rencontre des artistes extraordinaires tels que Salif Keita, Habib Koité, Ali Farka Touré, et joue avec eux. C’est un miracle de pouvoir entendre ce qui relie les musiques africaines et américaines, de voir les influences circuler dans les deux sens, par delà le temps et l’espace… »
Dans la partie africaine du film de Scorsese, il est beaucoup question du « griot ». Dans la tradition de l’Afrique de l’Ouest, c’est un sage, un conseiller, en même temps qu’un troubadour, chanteur, musicien, conteur, mime qui colporte l’histoite et les histoires… Le griot était aussi une sorte de paria qui ne pouvait posséder que ses instruments de musique… S’il est difficile de tracer vraiment une généalogie entre le griot du Mali et le bluesman noir tel qu’il est apparu à la fin du xixe siècle au Mississipi, cette parenté a été évoquée par plusieurs auteurs et elle est très présente dans le fim de Scorsese.

jeudi 15 mars 2018

Concert Jazz à Junas à Junas le vendredi 30 mars

Vendredi 30 mars 2018 à 20h30
Junas, Salle Polyvalente
MOWGLI TRIO + OSTAAR KLAKE QUINTET
Soirée Occijazz !
MOWGLI Bastien Andrieu : piano, claviers et machines, Ferdinand Doumerc : saxophones et flûte, Pierre Pollet : Batterie Mowgli est sauvage. Il vient du rock, du jazz, de la musique improvisée, de l’électro, mais avant tout, Mowgli est profondément libre. Il n’aime pas les étiquettes, ni les chapelles, mais défend une approche spontanée de la musique, basée sur une écriture rigoureuse mêlée à une tendance à l’improvisation. Bastien Andrieu, Ferdinand Doumerc et Pierre Pollet créent la bande-son d’un Mowgli du XXIème siècle. Eruptive, rocailleuse, haletante, la musique de Mowgli raconte des histoires de jungle moderne. Elle oscille entre sonorités urbaines et lyrisme sauvage, dépouillement abstrait et explosions incandescentes.  OSTAAR KLAKE Lina Lamont : contrebasse, voix, Fabien Duscombs : batterie, Nicolas Lafourest : guitare, Florian Nastorg : saxophones baryton et alto, Marc Démereau : saxophones baryton et soprano Quintête kaléidoscopique - deux saxophones, une guitare, une contrebasse et une batterie - formé de musiciens improvisateurs désireux de jouer ensemble une musique de l'instant. Ils prolongent une amitié musicale et humaine de plus de quinze ans et créent leur musique comme ils vivent ensemble : logomachies, empoignades, festins, malices, surprises, embuscades, voyages...À l'origine de leur musique, un matériau très « simple » et jubilatoire : la musique de Pharoah Sanders, comme prétexte pour lâcher les chevaux, les démons, les anges, et tout ce qui voudra bien surgir. Très vite, ce propos initial devient une image qui se démultiplie rapidement, sans limites. Les trouvailles exquises sur le timbre du refus de la hiérarchie instrumentale prennent place au sein d'une esthétique, plutôt naïve, plutôt primitive, plutôt jouissive. Simple sans bêtise, forte sans insensibilité. Ces 2 groupes ont été soutenu par le Réseau Occijazz, dans le cadre de résidence en 2017.