samedi 18 juillet 2009

CE SOIR SAMEDI 18 JUILLET à JUNAS

.
SAMEDI 18 JUILLET CONCERTS DE CLOTURE DU FESTIVAL
.
18H AU TEMPLE
.
Daniel Szabo
solo piano
..
.
21h CARRIERES de Junas
.
Mihàly Borbély Quartet
avec: Daniel Szabo, Istvàn Balo, Balazs Horvath
.
David Krakauer et Klezmer Madness
avec: Nicki Parrott,Keepalive,Sheryl Bailey, Will Holshouser et Mickael Sarin
.

Pour clôturer le festival Jazz à Junas, un samedi bien chargé.

Samedi 18 juillet

Pour clôturer le festival Jazz à Junas, un samedi bien chargé.

D'abord à 11 heures un concert de fin de stage Cénart. Dans son travail de développement des pratiques amateurs, l'association parisienne Cénart s'est associée au festival Jazz à Junas pour la troisième année afin d'organiser un stage de jazz vocal amateur au Cart de Sommières pendant la semaine du festival. Ces stagiaires encadrés par Roland Lemêtre et un artiste invité se produiront dans le Temple de Junas le dernier jour de festival.

Le Temple de Junas sera de nouveau le lieu culte à 18 heures pour les solistes et ce soir on applaudit le pianiste hongrois Daniel Szabo.
Enfant de parents musicaux, il a reçu une bonne éducation classique mais aussi en improvisation et en jazz. A l'age de 8 ans il a en attendu le fameux "Concert by the Sea" par Erroll Garner sur vinyl et il était pris par le virus du jazz. Il jouait à 12 ans le "Piano Concerto en D-major de Haydn" et faisait ses premières compositions jazziques à l'age de 15 ans.
Daniel Szabo a passé quelques années à Boston-USA en faisant ses études en Masters avec ses mentors Bob Brookmeyer et Danilo Perez. En Europe il a joué avec l'italien Rosario Giuliani (sax-alto) et le guitariste Kurt Rosenwinkel.
Plus tard dans la soirée Daniel Szabo fera partie du Mihaly Borbely Quartet. Voilà un muscien de jazz très dynamique et polyvalent!

Et on retourne dans nos magnifigues carrières pour de nouveau écouter Daniel Szabo comme pianiste dans le Mihaly Borbely Quartet. Ce Quartet a été formé par Mihaly Borbely autour de millenium; lui, saxophoniste versatile en musique folk et du monde, mais aussi dans le jazz et musique contemporaine. Il s'est fait entouré par des musiciens ayant exactement le même esprit et goût musical.
Leur musique est un amalgame de différents styles de jazz et de l'héritage ethnomusical des Balkans, soutenue par un rythme puissant. En 2004 le Quartet a gagné le "eMerton Award" et en 2005 leur album "Meselia Hill" a été voté "Hungarian Jazzalbum of the Year"!
Mihaly Borbely joue tous les saxophones, la clarinette et d'autres instruments à vent. Une autre partie importante de sa vie et philosophie est de donner des cours sur la musique en Europe.
Il est entouré dans son Quartet par Daniel Szabo au piano, Balazs Horvath à la contrebasse et
Istvan Balo à la batterie. Un Quartet bien établi entre bebop et audaces mélodiques et harmoniques;
à découvrir absolument!!


Ce soir vous aurez l'immense plaisir d'écouter le top du top de la musique Klezmer dans les Carrières. L'influence de cette musique européenne de l'est en mélange avec la musique juive et le jazz était déjà mentionné dans votre blog (1 avril 2009).
C'est David Krakauer et son Klezmer Madness qui vont nous offrir une spectacle "son et lumière" hors du commun dans les magnifiques carrières romains. David Krakauer , né en Pologne, clarinettiste , est l'une des figures les plus emblématiques et talentueuses de la mouvance new-yorkaise de la nouvelle musique Klezmer. La tradition la plus ancestrale revivifiée par les accents les plus radicaux du jazz contemporain.
A son coté , Nicki Parrott, guitare basse, Sheryl Bailey, guitare, Will Holshouser, accordéon, Michael Sarin batterie et Keepalive boîte à rythme .
Mais oui, c'est déjà le fin de ce magnifique festival Jazz à Junas ou le Languedoc rencontre la
Hongrie et ce dernier concert David Krakauer et son Klezmer Madness va nous offrir des immenses émotions en "son et lumière" ; cette fin de soirée va rester longtemps dans nos mémoires comme tous les autres concerts .
Grand merci à l'association Jazz à Junas et à tous les spectateurs venus si nombreux! On se verra en 2010!

jeudi 16 juillet 2009

JAZZ à JUNAS vendredi 17 juillet 2009

ATTENTION VENDREDI 17 JUILLET COMPLET à 21h
+
aujourd'hui vendredi 17 juillet
.
18h au Temple de Junas
Michel Bénita et Manu Codjia duo
"Ramblin"
.
21 h carrieres de junas

premiere partie
Gàbor Gado quartet
"Unknown Kingdom"
.
deuxième partie
Archie Shepp quartet invite Mihàly Dresh
avec: Tony Mc Clung, Wayne Dockery, Steve Mc Craven
.
.
.

16 ieme FESTIVAL JAZZ à JUNAS 2009

Vendredi 17 juillet

Et la fête continue!!

D'abord au Temple avec le contrebassiste Michel Benita qui arrive avec son nouveau projet entre jazz et folk: "RAMBLIN", réalisé avec Manu Codjia. Mesure fluide, temps souple. Nonchalance, rêverie. La contrebasse se fait enveloppante: elle est toute en rondeur pour se mêler au son fin et ample de la guitare. On embarque pour un voyage intime que rythme le mélange réussi de compositions originales et de reprises emblématiques: Monk, Dylan, Bensusan, Young!
Un Duo de jazzmen rêveur s'empare avec grâce d'un répertoire folk-rock-jazz idéal.
Un must pour tous les amoureux en cet été 2009 pour écouter ensemble ce Duo au Temple!

Les amoureux 2009 peuvent se déplacer du Temple vers les Carrières pour écouter le Quartet international du guitariste hongrois Gabor Gado avec le saxophoniste français Matthieu Donarier ,
le contrebassiste français Sébastien Boisseau et le batteur suèdois Joe Quitzke.
Gabor Gado est un guitariste d'exception. Il a certes assimilé d'une admirable manière le vocabulaire des grands guitaristes de jazz des années 70 tels John Abercrombie ou Pat Metheny, mais ce qui bouleverse chez ce musicien, c'est la poétique architecturale qui est constamment renouvelée, une urgence de témoignage. Gabor Gado l'est assurément, mais avant tout un compositeur de grande forme entre le Coltrane de Offering et la musique de Chambre de David Schnitke.
Installé en France depuis quelque temps, il a aussi suscité l'interêt d'une équipe de jeunes musiciens qui se sont prêtés passionnément à l'interprétation de sa musique.
Ce soir le Quartet joue dans son "Royaume Inconnu" ou "Unknown Kingdom" des systèmes établis, il dérange, mais séduit aussi!

Et l'amour continue dans les Carriéres avec le grand saxophoniste et poète américain Archie Shepp et son quartet avec comme invité notre saxophoniste hongrois bien connu Mihaly Dresch.
Ces deux jazzmen ont déjà jouer ensemble en Europe en sortant l'album " Hungarian Bebop" et ils vont vous offrir un excellent "saxo-battle" comme dans le bon vieux temps au Kansas City.
Dans votre blog de 24 mars 2009 on a déjà écrit sur la carrière immense de Archie Shepp comme musicien dans le Great Black Music, son engagement pour les droits des Afro-Américains et son amitié avec Siegfried Kessler pianiste parti trop tôt en 2007 et , en plus, à présent sa musique avec le rap.
Il est presque impossible de donner tous les noms des autres grands musiciens américains et européens avec qui Archie Shepp a joué. Malheureusement, beaucoup comme Coltrane, Waldron, Cherry, Jones sont déjà parti au paradis éternel du jazz.
Dans ce Quartet Archie Shepp et Mihaly Dresch sont soutenu "en bataille saxo"par Tony McClung piano, Wayne Dockery contrabasse et Steve McGraven batterie pour finir la soirée en beauté et paix!
Que les Amoureux jazziques 2009 vivent encore longtemps!

envoyé par Ton
.

JAZZ à JUNAS jeudi 16 juillet 2009



+
ATTENTION VENDREDI 17 JUILLET COMPLET
+
aujourd'hui jeudi 16 juillet
.
18h au Temple de Junas

Joël ALLOUCHE batterie
Louis WINSBERG guitare

21 h carrieres de junas

premiere partie
Mihàly Dresh quartet
Saxophoniste phare de la scène hongroise

deuxième partie
Daniel Humair
Baby Boom II
avec:Matthier Donarier,Christophe Monniot, Manu Codjia et Sébastien Boisseau
.
.
Extraits du concert de mercredi soir 15 juillet carrieres de Junas

video

mercredi 15 juillet 2009

16 ieme FESTIVAL JAZZ à JUNAS 2009

+
Jeudi 16 juillet

Après la magnifigue soirée de hier , on va continuer le festival en commençant par un concert exceptionnel dans le Temple de Junas par le duo Joël Allouche à la batterie et Louis Winsberg à la guitare.
On connait bien ces deux monsieurs du Midi souvent présent au Vagabond'Jazz.
Ils se connaissent bien aussi, mais ils avouent qu'ils n'ont plus jouer ensemble depuis plus de 20 ans!
Et c'est ça la musique de jazz: la liberté et l'improvisation! Ils vont nous exprimer cela en duo riche de leurs expériences propres et de leurs differents voyages. Ecouter tout cela dans le Temple promet un début d'une soirée poétique et riche d'émotion!
Le début de soirée dans les carrières va être 100% hongrois avec le Mihaly Dresch Quartet dans le thème du festival: le Languedoc rencontre la Hongrie!
Mihaly Dresch est vu par la scène européenne comme le phare des musiciens jazz hongrois dans le "free jazz".
Dresch comme saxophoniste et clarinettiste fait un mélange de la musique basée sur le folklore hongrois, du jazz avant-gardiste et traditonnel.
Ce mélange il l'appelle" le folklore imaginaire".
La culture spécifique du son de Dresch, ces melodies et concepts musicaux creéent une force et une ambiance, toujours liées à ses racines hongroises, lesquelles il ne cite pas, mais il leur donne une vrai vie musicale.
L'aspect plaintif de la musique hongroise se marie parfaitement avec le blues américain. Cette conjugaison unique explique certainement la richesse et l'identité de la scène jazz hongroise et Mihaly Dresch avec ces compatriotes Miklos Likacs, Matyas Szandai et Istvan Balo en est ajourd'hui la plus belle incarnation!
Un concert grandiose a ne pas manquer pour ceux qui cherchent l'aspect européen dans le jazz.
Et surtout n'oubliez pas le concert du vendredi le 17juillet oû le grand saxophoniste américain Archie Shepp invite Mihaly Dresch à" se battre en saxos" sur la scène de Junas.
Pour finir la soirée, un concert de pur jazz français par Daniel Humair, qui a, pour son 70 ème anniversaire, créeé une nouvelle fois l'évènement en publiant un deuxième volume de son projet en tant que leader, Baby Boom II.
Pour citer Marc Zisman dans un article après un concert de Baby Boom: "insatiable, intarissable, immanquable, Daniel Humair est toujours sur tous les fronts. Et ses projets s'enchaînent éclectiques et pluriels, sans que l'exigence et la riguer quittent les sommets d'une certaine perfection. La "riguer Humair" est une philosophie de liberté, un univers de dialogue et une vaste tanière d'évènements harmoniques et rythmigues passionants. Tout cela est logique, car c'est du JAZZ!
Le peintre-batteur réactive son embardée trans-générationelle de 2002: Baby Boom avec les souffleurs Christophe Monniot et Matthieu Donarier, le guitariste Manu Codjia et le contrebassiste Sébastien Boisseau. A l'époque, Humair s'était en effet entouré de confrères bien plus jeuenes que lui, ses élèves pour la plupart, pour un résultat foisonnant" .
Six ans plus tard, tout le monde a grandi, mûri et le patriarche propose dans les carrières de Junas une suite aussi fougeuse et aventurière baptisé "Baby Boom II"

Envoyé par Ton
+

JAZZ à JUNAS making-of mercredi 15 juillet 2009

AUJOURD'HUI MERCREDI LES PREMIERS CONCERTS
+
18h au Temple
Avec Denis Badault solo
+
+
21h aux carrieres
rencontre entre le free jazz et l'électro avec:Akosh S. et eRikm duo
+
L'oeil de l'éléphant
projet photo de Guy Le Querrec
avec M.Portal,H.Texier,L.Sclavis,J.P.Drouet

video

mardi 14 juillet 2009

Enfin, le grand festival de Jazz à Junas va commencer!

Mercredi 15 juillet


Comme toujours, d'abord au Temple avec Denis Badault, pianiste et ancien directeur de l'Orchestre National de Jazz et esthète. Sa musique, respecteuse des originaux de jazz, nous émeutera par sa subtilité et son inventivité. Motifs et reliefs créant un cadre poétique emprunt de liberté et d'infines possibles.
Du jazz translucide, tout en douceur et étonnement lequel se marie de façon sympathique avec l'ambiance spirituelle du Temple de Junas.

Attention au premier concert dans les carrières: c'est du scratch , de l'electro et du free jazz! eRikm est dans sa configuration habituelle, platines, vinyls et machines qui lui permettent de sampler et d'appliquer des effets à l'ensemble de ses sources sonores. Mais cette fois l'artiste va également pouvoir puiser dans le jeu du hongrois Akosh Szelevenyi, improvisant généralement au saxophone, mais aussi à partir de flûtes et de clarinettes. Electronique d'un coté , acoustique de l'autre, mais de part et d'autre un goût pour l'improvisation, ses risques et ses accidents, ses moments d'intense beauté aussi!
Une exemple typique du festival de Jazz à Junas: nous faire découvrir d'urgence de ce qui passe en musique jazzique en Europe!

Il y a quelques siècles que Hannibal traversait les Alpes avec ses éléphants. Ce soir, le publique peut admirer une "récapitulation" de cet évenement: L'Oeil de l'Eléphant mené par le plus célèbre photographe de jazz européen et français Guy Le Querrec d'oû ce titre fait réfèrence à un vieux proverbe africain qui voudrait que l'oeil de l'éléphant "shoote" chaque instant pour le vivre uniquement, comme si c'était la première et la dernière fois.
Raymond Depardon disait: "Guy est un grand tireur , il déclenche son appareil au bon moment, il a beaucoup travaillé là-dessus, il nous a tous complexés!" Et il continue:" Guy est le griot, le musicien et danseur; il aime les Africains, les gens, les femmes, la musique, les notes et les chansons.
Ce soir, Le Querrec va donc nous montrer ces photos essentielles et va les jeter dans les anciennes carrières sur un immense écran blanc, supporté au pied de la toile par un quator d' amis: Michel Portal, Henri Texier, Louis Sclavis et Jean-Pierre Drouet, ces brettuers qui vont utiliser leur talent au plus haut niveau. Leur accompagnement, le Jazz, ou simplement la musique qu'ils convoquent à chaque rencontre est d'abord un art de conversation, voire de la dispute au sens anciens.
Et tout cela va passer dans les anciennes carrières embellies par la lune et les rochers illuminés par la lumière, un événement exceptionel que les spectateurs vont long temps garder dans leurs mémoires!

JAZZ à JUNAS making-of 14 juillet 2009

DEMAIN MERCREDI LES PREMIERS CONCERTS
+
18h au Temple
Avec Denis Badault solo
+
+
21h aux carrieres

rencontre entre le free jazz et l'électro avec:
Akosh S. et eRikm duo
+
L'oeil de l'éléphant
projet photo de Guy Le Querrec
avec M.Portal,H.Texier,L.Sclavis,J.P.Drouet




video

jeudi 9 juillet 2009

expo autour du festival de Jazz' à Junas


Le temps des expos autour de Junas

Le mois de juillet: la grande saison de jazz va enfin démarrer sous un soleil splendide et jazzique!

Pour notre festival de Jazz à Junas ''le Languedoc rencontrera la Hongrie'', ce festival sera comme tous les ans, embelli par de magnifiques expositions.
Commençons par nos ''grands'' photographes, ce genre de " rapaces sympathiques" qui « cerclent » autour et au-dessus les artistes pendant la balance et les concerts dans les carrières pour nous chercher leurs "proies artistiques" et de les exposer! Jeanne Davy, Vincent Bisbal, Christian Philip, Cherif Boubrit et Moussa Djouder exposeront leurs "proies photographiques" au Carré' d' Art à Nîmes en juillet, et également en très grand format sous forme de ‘’calicot photographique’’ dans les rues de Junas.

Par ailleurs, notre ‘’grand’’ par le talent BD’iste Frantz, auteur de la BD "Scène Sarde Jazz à Junas 15 ans de Festival" , expose les dessins originaux de cette BD à l'hôtel de l'Estelou de Sommières,
L’hôtel Estélou de Sommières 3***, est le "le Quartier Général" des musiciens durant le festival.
On retrouvera Frantz dans les carrières avec ses ‘’BD-expo-vente-dédicacées’’


Par ailleurs toujours au Carré d'Art à Nîmes sont également exposées les 16 affiches des 16 festivals jazz’ à Junas, affiches réalisées pour partie par le lycée Hemingway de Nîmes.

Le Temple de Junas accueillera comme chaque années une expo photos, cette année le thème ‘’piano’’ sera décliné par Jeanne Davy, Vincent Bisbal et Moussa Djouder…

"Couleurs Jazz" atelier photos et arts plastiques des enfants de l'atelier de Loisirs de la Communauté de Communes de Pays de Sommières ‘’mystère et boule de gomme’’
Comme chaque années ornera les carrières également…

Enfin Ton van Meesche, (animateur chroniqueur ex-qualité du blog de jazz’ à Junas), expose ces aquarelles sur les grands du jazz, (nombre se produisirent au festival de Junas) chez le disquaire Harmonia Mundi de Montpellier .

Oui, si le GARD est Jazz! en juillet le jazz s’expose, et le Jazz c'est à JUNAS!

Jazzement votre…, d’après un texte de Ton Van Meesche.

mercredi 1 juillet 2009

où prendre son pass ses billets du festival 2009, "Jazz' à Junas rencontre la Hongrie


Ton’ (Antonius VAN MEESCH) notre aquarelliste jazz, a accroché chez
HARMONIA MUNDI
29 rue de l’Argenterie à Montpellier…
L’endroit assez petit s’est subitement agrandi en accueillant un ‘’Siggi’’, ‘’Archi’’
en watercolor et quelques photos dont ‘’Antonello Salis’’ de Guy MAINIONI…
Comme dit Ton’ avec son délicieux accent hollandais, « j'espère que tout le monde
vont bien s'entendre pendant cette petite expo, laquelle va durer jusqu'au début septembre! »,

JAZZ’ A JUNAS vous invite à passer chez HARMONIA MUNDI vérifier que tout se passe
effectivement bien, et par la même occasion y acheter son
PASS FESTIVAL 2009 "Jazz' à Junas rencontre la HONGRIE.
Les billets sont également en vente à l’OFFICE DU TOURISME Sommières
MAISON de la MUSIQUE Alès, RESEAU TICKETNET
www.ticketnet.fr
FNAC www.fnac.com et les grandes enseignes de la distribution GEANT CORA LECLERC…Jazzement votre…