jeudi 4 février 2010

les pêcheurs d'image et jazz à junas vous invitent au 26ième festival ciné mediterranée de lunel

video

jhon greaves, sommières 12 mars, espace laurence durel.

video

mercredi 3 février 2010

Arnaud, nîmois trés lettré..., en stage à Jazz' à Junas

video

ce vendredi 5 févier à Lunel Viel

video

lundi 1 février 2010

La Saison de Jazz à Junas recommence!!

Vendredi prochain le 5 février à Lunel-Viel le premier grand concert pour la saison 2010 et tout suite avec China Moses et le Quintet de Raphaël Lemonnier pour un hommage à la grande Dame de blues: Dinah Washington : This One's For Dinah .

Pour beaucoup d’entre nous, China Moses est déjà bien connue comme la fille de la chanteuse Dee Dee Bridgewater; Raphaël Lemonnier, lui aussi est bien connu dans nos régions. Donc on parlera un peu de Dinah Washington.

Dinah Washington, avec son vrai nom de Ruth Lee Jones, était née en 1924 dans l'Alabama; mais la famille s'installa bientôt à Chicago, d'ou elle chantait dans l'église. Mais en 1942 elle préféra aller chanter dans les night-clubs. Elle travailla un court moment avec le pianiste

Fats Waller, pour qui ella garda toujours beaucoup de tendresse. Le grand impressario, Joe Glaser, l'ayant entendue chanter la recommanda à Linonel Hampton, qui l'engagea immédiatement.

En 1959, Dinah décida de conquérir le grand public blanc et y parvint en effet, notamment grâce à un grand tube "What a Difference a Day Makes".Le chanteur Joe Williams déclara: "Les vrais chanteuses de blues sont malheureusement rares à notre époque. La reine est sans contexte Dinah Washington!

Sa vie personnelle était assez turbulente avec 7 mariages, des autres scandales et son angoisse pour un excédent de poids. Elle mourut le 14 décembre 1963 après avoir absorbé une trop grande quantité d'alcool, des somnifères et des pilules pour son régime.

Une petite anecdote racontée par Arnett Cobb saxophoniste ténor dans le big band de Lionel Hampton; Dinah avait des disputes avec Lionel question d'argent et enregistrements. Lionel lui répondait : va te faire f........ Alors Dinah est montée dans sa chambre, pris une bonne quantité de gin et elle est descendue avec un revolver pour le mettre contre le nez de Lionel.

Elle fut virée par l'épouse de Hampton (Gladys, the Money Bitch!) qui est venue à la rescousse de son mari. Heureusement Dinah, qui gagnait dans le temps 75,00$ par semaine chez Hampton reçut tout de suite un contrat à Broadway pour la somme de 350,00$ par semaine. En plus, le revolver n'était pas chargé!

sources: les chanteuse de jazz François Billard/ Jazz Anecdotes Bill Crow